Sous-alimentés, maltraités et vivant dans la boue, plus de 100 chevaux sont sauvés par la S.P.A.

Vivant sur 7 hectares boueux alors qu'il leur en faudrait plus de 100 plein de végétation, ces malheureux chevaux font l'objet d'une intervention en urgence de la Société Protectrice des Animaux malgré le confinement. Il faut dire que des chevaux décèdent quasiment chaque semaine et que les quelques poulains qui viennent au monde meurent pour beaucoup à la naissance. Comme souvent, les propriétaires indélicats avaient déjà été condamnés en 2018 pour des faits similaires. Pas suffisamment, à l'évidence...


Mots-Clés:,